RECHERCHE D’UN ATELIER EN NATURE

Oyez! Oyez! Nous sommes à la recherche d’un ATELIER à LOUER pour l’ÉTÉ pour que nos ingénieurs puissent y fabriquer notre prototype!

Voici les besoins précis :

  • Garage ou grande remise
  • Avec électricité
  • Possibilité d’y installer une roulotte pour l’été
  • Dans un boisé / en campagne / en belle nature
  • Pas trop cher, ou troc pour rénovations / améliorations professionnelles de la propriété
  • Dans les basses Laurentides ou alentours.

Partagez dans vos réseaux, SVP! À qui la chance de faire la connexion?

Contactez Tammy Mackenzie: 514-544-5226, tammy@printourhome.com

Photo (c) Wim Appleman

Gagnants!

Nous avons eu l’honneur de recevoir au nom de la Coop de travailleurs pour des projets d’optimisation d’habitat écologiques le prix Ose entreprendre pour la MRC de Deux-Montagnes dans la catégorie technologie et innovation. Merci, Deux-Montagnes, aux gens de la MRC et au maire de St Eustache Monsieur Pierre Charron pour cette belle reconnaissance! Et un bon p’tit party!

Tammy Mackenzie, Louis Dionne

Concours Ose Entreprendre: https://www.osentreprendre.quebec/ 

Crédit photo Beauchamp & Marineau Maître Photographe.

La Stratégie économique du Québec pour 2017-2022.

https://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/documents_soutien/strategies/recherche_innovation/SQRI/sqri_complet_fr.pdf

Premier ministre du Québec, Philippe Couillard:

« Notre objectif est ambitieux, mais atteignable. D’ici 2022, nous voulons positionner le Québec parmi les 10 leaders de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en matière de recherche et d’innovation. À l’horizon 2030, nous entendons devenir l’une des sociétés les plus innovantes du monde, reconnue à titre de pépinière de talents, d’idées et créatrice de solutions face aux grands défis de notre époque. »

Stratégie 2017-2022:

« Au total, le gouvernement consacrera ainsi 5,4 milliards de dollars à la recherche et à l’innovation au cours des cinq prochaines années. »

« Des « projets inspirants » … La mise en œuvre de ces trois objectifs se fait notamment par l’appui à des «projets inspirants», de nouveaux projets de recherche et d’innovation axés sur des missions spécifiques, particulièrement représentatifs du potentiel de certains créneaux prometteurs ou ayant la capacité de relever certains défis de société. »

Ça vous dit?

L’Autogestion

(Ce document est un guide. Les liens menent à des informations de bonne qualité, dans la plupart des cas à des études.)

L’autogestion est un modèle organisationnel qui évolue à partir de structures militaristes, hiérarchiques et collectives. Il est soutenu par plus d’un siècle de recherches rigoureuses sur le terrain et théoriques en gestion, psychologiestratégie, marketing, théories économiques, écologie, sciences politiqueéducation, et anthropologie. Il fonctionne pour les petites et grandes entreprises et se trouve à être développé simultanément dans des organisations partout au monde. Des économies régionales dépendent des compétences de tels modèles organisationels: des fermes familiales de riz en Chine jusqu’à une grande partie de l’économie de l’Île-du-Prince-Édouard depuis les années 1970. Ici, au Québec, le ministère de l’économie, de la science et de l’innovation (MESI) et de multiples autres intervenants se mobilisent pour former et soutenir les Québécois dans ces pratiques.

Le fonctionnement

Chacun d’entre nous est munie à prendre toute décision pour relever un défi ou une opportunité pour l’organisation, avec le devoir de consulter.

L’obligation de consulter incombe au décideur et il doit consulter non seulement les experts compétents à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation, mais aussi toutes les personnes susceptibles d’être touchées par la décision.

Chacun priorisent ses actions selon leurs effets sur la planète, les gens et les profits. Dans cet ordre, parce que sans le précédent nous n’avons pas le suivant.

En cas de conflit, les personnes concernées ont 3 niveaux de recours:

  • Prendre le temps nécessaire pour parler ensemble
  • Demander à un collègue d’entendre et de médier
  • Demander à un conseil de collègues de décider

Cela dépend de ces postulats:

Nous nous faisons confiance les uns les autres.

Les gens qui travaillent avec nous veulent que l’organisation réussisse dans ses efforts.

La transparence radicale permet aux gens de se mettre entièrement au travail et, en particulier, favorise les retours critiques qui alimentent l’innovation.

Nous pouvons réduire les heures de travail, être flexible aux besoins changeants de nos collègues.

Le partage des ressources enrichit tout le monde.

Ces organisations nécessitent des allocations de ressources modifiées

  • Les salaires et les achats sont décidés par la ou les personnes concernées
  • Un budget de formation beaucoup plus important
  • Certaines personnes ne peuvent pas s’adapter à la prise de responsabilité, mais généralement les gens peuvent et veulent
  • Processus d’admission considérablement modifié pour les nouveaux collègues, jusqu’à 18 mois
  • Les considérations écologiques ou sociales en amont et en aval priment sur les considérations de profit interne.
  • Plus complexe à financer – est construit autour de partenariats, en particulier au lieu des relations traditionnelles fournisseur / client.

Ils surpassent la concurrence

Ces modèles surclassent leurs concurrents traditionnels sur des indicateurs standard tels que le profit et la croissance, ainsi que sur la résilience face au changement, la longévité des entreprises, la fidélisation des clients et la rétention des employés.

Voici d’autres informations et résultats d’études:

Académique:

Mondragon: http://theconversation.com/the-mondragon-model-how-a-basque-cooperative-defied-spains-economic-crisis-10193

Coopératives britanniques: https://coopseurope.coop/share-benefits-six-benefits-cooperatives-development

Région de l’Île-du-Prince-Édouard: https://books.google.ca/books?id=hhAjHk845UkC&pg=PR2&lpg=PR2&dq=pei+evangeline+region+cooperatives&source=bl&ots=hF3lC-WISo&sig=odZfS2r989ADQBdcolk6gJxscnk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwib4-q3jqjXAhUIzWMKHb3hA70Q6AEIRzAF#v=onepage&q=pei%20evangeline%20region%20cooperatives&f=false (J’ai ceci, il suffit de me le demander: T.)

Fréderic Laloux:
Résumé anglais http://www.reinventingorganizationswiki.com/Teal_Organizations,
Résumé français http://4latinsecure.com/lemergence-dun-nouveau-paradigme-de-gestion-frederic-laloux/,
Book in English https://www.amazon.ca/Reinventing-Organizations-Creating-Inspired-Consciousness/dp/2960133501,
Livre en français http://www.reinventingorganizations.com/fr.html
Video in English https://www.youtube.com/watch?v=gcS04BI2sbk,
Vidéo en français https://www.youtube.com/watch?v=NZKqPoQiaDE&t=154s

Une excellente liste de références de suivi:

https://www.innovation.cc/volumes-issues/9_1_1_guerre_employee-empowerment.pdf

Gouvernement / Autre:

MESI: https://www.economie.gouv.qc.ca/
L’Ilot: https://www.lilotcoop.com/
CDROL: http://www.cdrol.coop/
Chantier de l’économie sociale: http://chantier.qc.ca/?lang=fr

Des modèles de structures:

Agile: https://www.cio.com/article/3156998/agile-development/agile-project-management-a-beginners-guide.html

Holocratie: https://www.holacracy.org/

Machines pour imprimer des maisons

Un bref glossaire des termes techniques ainsi que des liens vers des informations utiles vous sont offerts à la fin de la page.

Les machines et les processus qui demain changeront tout sont plus que jamais en cours de développement dans votre propre communauté. Makerspaces, cafés de réparation, fablabs, clubs de transition, les écoles démocratiques et des ateliers de permaculture sont quelques-uns des endroits où ça se passe, appuyés par des outils, des connaissances, et des équipements libre à l‘usage de tous.

Machines à vendre

Voici des imprimantes 3D à base d’extrusion qui peuvent être utilisées dans la construction automatisée à grande échelle, disponibles à la vente ou offrant des bâtiments à vendre à un marché mondial. Il y a quelque chose ici pour une variété de projets, climats, et budgets. Certaines sont open-source, la quasi-totalité d’entre elles utilisent des connaissances et des équipements bien compris. Certains utilisent des matériaux exclusifs.

Californie, Erectorbot: Imprimante 3d libre à l’usage (open-source) à grande vitesse, extrudeuse, adaptable qui imprime filament ou convertit des pastilles de différents matériaux sur le champ, et ce sur une zone géante d’impression évolutive jusqu’à 20 x 30 x 10 pieds. Elle est de type cartésienne.

Russie, Apis-cor: Une imprimante polaire d’une allure très robuste qui extrude à partir d’un bras central pivotant, cette collaboration russo-américaine a un rayon de 6,5 mètres sur le terrain et la société a imprimé cette fabuleuse maison ronde et jaune de 132 m2 m2 en 1 jour, qui est parmi les revendications de temps d’impression les plus courts dans le monde. Ils offrent des kits de machines à vendre, et ensuite ils fournissent une recette ou des additifs pour les producteurs de béton locaux pour permettre des impressions de béton à séchage rapide.

Caroline du Sud, Branch Technologies: Une entreprise d’architectes; ils ont un modèle scara sur des rails qui utilise notamment des géométries complexes nouvellement identifiées pour construire des structures-squelette. Ils ne vendent rien pour l’instant. Ils ont fait un concours de design il y a 2 ans pour offrir une maison construite avec leur machine, mais pas d’autres nouvelles sur un certain bâtiment complété depuis. Un très bel ensemble de dessins est présenté sur leur site.

Amsterdam, 3D Print Canal House: Un groupe d’architectes a construit un grand modèle type cartésien et ils travaillent sur la fabrication d’éléments bioplastiques solides structurels, assemblés et testés sur place. Ils sont également à l’essai d’éco-matériaux additionnels pour l’impression. La vitesse d’impression semble un défi majeur, et ils ont ajouté une deuxième machine à leur site l’année dernière. Ils invitent les collaborations.

Chine, Winsun, et d’autres entreprises chinoises: La première compagnie à annoncer des maisons imprimées. La société controversée Winsun ne vend pas de machines, ni rend public leurs processus et recettes de béton. Ils vendent cependant le mélange, et des structures en béton aux municipalités du Moyen-Orient. D’autres concurrents Chinois ont également vu le jour, en particulier à Shanghai et les provinces du Nord. Ils expérimentent une variété de processus.

D’autres groupes ont fait des annonces, mais ne sont pas prêts à aller sur le marché à ce moment. Plusieurs sont l’objet de controverses.

En développement

Devriez-vous êtes sur cette liste? Faites-nous savoir!

Multi-nationaux: Stratasys, Makerbot, 3D Systems : Ce sont ceux des grandes entreprises dans l’impression 3D qui auront probablement un intérêt à cette échelle. Attendez-vous à les voir travailler avec les entreprises qui répondent à leurs besoins et intérêts afin de prendre des parts de marché sur les ventes de machines.

Montréal, Imprime notre maison   : Un groupe sans but lucratif au nord de Montréal qui cherche à faire des maisons durables, saines et accessibles à tous, en utilisant des processus qui mettent en valeur des éco-matériaux locaux et standard.

Italie, DeltaWasp: Un modèle delta géant, cette machine utilise l’argile mélangée sur place. Ils semblent être dans les dernières étapes de la recherche, et de leur mission semblent susceptible d’être open-source.

USA: Contour Crafting: Une entreprise en Californie qui travaille avec la NASA pour créer un béton sain et solide pour les applications de construction de l’imprimerie 3d, surtout dans l’espace.

Canada, Saskatchewan? … Si vous travaillez sur ce genre de choses au Canada, nous avons entendu parler de vous, mais ne peuvons pas vous trouver en ligne.

Entrez en contact, si vous voulez travailler avec nous.

Glossaire et liens

Les technologies de l’impression 3d d’après 3dprinting.com, ainsi que quelques définitions:

Extrusion / Fused Deposition Modelling / FDM / Dépôt de fils: de minces couches de matériaux sont chauffés et disposés sur une surface, puis des couches supplémentaires sont ajoutés au-dessus de la première, pour fusionner le tout dans une sculpture possiblement complexe. Nous pouvons extruder des centaines de matériaux, du béton, du bois, et du métal, aussi le plastique, de la nourriture et des vêtements. Même des cellules vivantes.

Géométries complexes : : Les chercheurs utilisent la capacité de l’impression 3D à offrir des formes complexes pour peu ou pas d’effort supplémentaire pour créer des super-fortes géométries tridimensionnelles.

Types d’imprimantes d’après all3dp.com, ainsi que quelques définitions:

  • Cartésienne: Typiquement en forme de cube, utilise x, y, z et un lit mobile.
  • Delta: Forme de cylindre avec une extrudeuse rapide dans le centre.
  • Polaire : À partir d’un point, utilise des déplacements polaires, et un lit circulaire mobile.
  • Scara: Un robot articulé avec un très faible encombrement, souvent montée sur des rails.

A propos des matériaux 3dprintingindustry.com, ainsi que quelques définitions:

  • Filament: matériel d’extrusion roulé dans de longs fils minces sur des bobines, à introduire dans une extrudeuse, qui le chauffe et le dépose sur la surface d’impression.
  • Granulés / Pastilles: matériel d’extrusion en pastilles, tels que des alliages métalliques ou matériaux composites en plastique.
  • Additifs: Dans le béton, destiné à réduire le temps de séchage sans compromettre la résistance; formule peut être connu au public ou être un secret commercial.

Une note sur les médias et l’impression 3d:

Tout est en train de changer très rapidement, y compris une réduction considérable des salles de rédaction des nouvelles avec une forte augmentation des dépenses de promotion par un grand nombre de petites, moyennes, et méga organisations. Nous vous invitons à prendre tout avec un regard critique que cet environnement mérite, et de vous fier aux nombreuses compagnies locales œuvrant sur des découvertes.

L’Automatisation de la construction résidentielle au Québec

Par T Mackenzie, revisé par A Dupplessis.

Peut-on construire une machine pour imprimer des maisons?

Oui, nous pouvons le faire. En nous appuyant sur les technologies et les matériaux existants, nous pouvons construire une machine mobile qui recycle les déchets de construction pour imprimer des structures isolées. L’équipe de Print our Home a élaboré une carte de route pour le faire ici même au Québec. Cependant, être en mesure d’automatiser la construction soulève une deuxième question:

Devrions-nous?

Déjà, en ne se basant que sur les économies reliées aux coûts de production, l’automatisation est considérée par plusieurs comme inévitable dans la structure actuelle des marchés (McKinsey Global Institute).  Dans le cas de la construction résidentielle, une machine qui a un impact sur 5 % (CCQ) de la main-d’œuvre québécoise et qui vise à réduire les coûts de construction est une machine qui aura un profond effet social.

Le travailleur

Les constructeurs du Québec sont des chefs de file à l’échelle mondiale. Afin de le demeurer, nous devons nous adapter. Une expertise et de l’expérience avec les technologies d’automatisation et de construction écologique à grande échelle pavent le chemin naturel pour notre main-d’œuvre, nos industries, et nos centres de formation. De plus, l’automatisation vient se justifier chez le travailleur individuel en diminuant les coûts de construction de plusieurs dizaines de milliers de dollars par maison – jusqu’à 35 % de rabais sur une maison neuve avec certaines techniques. Au prix et au taux d’hypothèque dans la banlieue de Montréal, cela peut représenter 150,000 $ ou plus par famille sur 25 ans.

La société

En plus d’assumer nos responsabilités environnementales, nous considérons les effets possibles de nos décisions sur les gens. Nous intégrons alors nos projets dans la communauté locale, pour promouvoir des avantages réciproques et à long terme pour chaque regroupement de la région (dans ce cadre, l’équipe de Print our Home a entrepris une étude à long terme axée sur les données et la philosophie des effets de nos technologies et activités: Discussion: L’automatisation et la qualité de vie au Québec). De prime abord, nous consulterons et respecterons les besoins des personnes susceptibles d’être touchées, telles que les investisseurs, la famille et les amis, les communautés locales, les Kahnienkehaka, Anishanaabe et et autres peuples des Premières Nations, et tous les autres dans un esprit d’équité.

L’environnement

Certes aussi: les exigences de l’intendance planétaire nécessitent l’innovation. Heureusement, il existe un nombre croissant de recherches et d’exemples concrets d’outils pour passer à une économie soutenable.

Comment bien faire?

Quels sont ces nouveaux outils? Est-ce qu’ils satisferont les exigences financières? Des solutions sont en train d’émerger, telles que la comptabilité intégrale (HRH Global Accounting Initiative, Bookkeepers Can Save the World), les semaines de travail réduites (Forbes), les projets pilotes de revenus de base dans plusieurs pays (Toronto Star), l’autogestion, et des mouvements d’informations ouvertes (Open Source Hardware Association) et de créateurs / makers (Université Baylor) alimentant l’innovation en mesures précédemment inatteignables.

Les choix qu’implique la technologie sont, à la fin, les mêmes que dans d’autres œuvres et poursuites humaines. Est-ce que cette technologie est possible? Oui. Répond-elle à nos besoins? Oui. Alors elle s’en vient, et à nous le privilège de conduire.

Machines pour imprimer des maisons

Un bref glossaire des termes techniques ainsi que des liens vers des informations utiles vous sont offerts à la fin de la page.

Les machines et les processus qui demain changeront tout sont plus que jamais en cours de développement dans votre propre communauté. Makerspaces, cafés de réparation, fablabs, clubs de transition, les écoles démocratiques et des ateliers de permaculture sont quelques-uns des endroits où ça se passe, appuyés par des outils, des connaissances, et des équipements libre à l‘usage de tous.

Machines à vendre

Voici des imprimantes 3D à base d’extrusion qui peuvent être utilisées dans la construction automatisée à grande échelle, disponibles à la vente ou offrant des bâtiments à vendre à un marché mondial. Il y a quelque chose ici pour une variété de projets, climats, et budgets. Certaines sont open-source, la quasi-totalité d’entre elles utilisent des connaissances et des équipements bien compris. Certains utilisent des matériaux exclusifs.

Californie, Erectorbot: Imprimante 3d libre à l’usage (open-source) à grande vitesse, extrudeuse, adaptable qui imprime filament ou convertit des pastilles de différents matériaux sur le champ, et ce sur une zone géante d’impression évolutive jusqu’à 20 x 30 x 10 pieds. Elle est de type cartésienne.

Russie, Apis-cor: Une imprimante polaire d’une allure très robuste qui extrude à partir d’un bras central pivotant, cette collaboration russo-américaine a un rayon de 6,5 mètres sur le terrain et la société a imprimé cette fabuleuse maison ronde et jaune de 132 m2 m2 en 1 jour, qui est parmi les revendications de temps d’impression les plus courts dans le monde. Ils offrent des kits de machines à vendre, et ensuite ils fournissent une recette ou des additifs pour les producteurs de béton locaux pour permettre des impressions de béton à séchage rapide.

Caroline du Sud, Branch Technologies: Une entreprise d’architectes; ils ont un modèle scara sur des rails qui utilise notamment des géométries complexes nouvellement identifiées pour construire des structures-squelette. Ils ne vendent rien pour l’instant. Ils ont fait un concours de design il y a 2 ans pour offrir une maison construite avec leur machine, mais pas d’autres nouvelles sur un certain bâtiment complété depuis. Un très bel ensemble de dessins est présenté sur leur site.

Amsterdam, 3D Print Canal House: Un groupe d’architectes a construit un grand modèle type cartésien et ils travaillent sur la fabrication d’éléments bioplastiques solides structurels, assemblés et testés sur place. Ils sont également à l’essai d’éco-matériaux additionnels pour l’impression. La vitesse d’impression semble un défi majeur, et ils ont ajouté une deuxième machine à leur site l’année dernière. Ils invitent les collaborations.

Chine, Winsun, et d’autres entreprises chinoises: La première compagnie à annoncer des maisons imprimées. La société controversée Winsun ne vend pas de machines, ni rend public leurs processus et recettes de béton. Ils vendent cependant le mélange, et des structures en béton aux municipalités du Moyen-Orient. D’autres concurrents Chinois ont également vu le jour, en particulier à Shanghai et les provinces du Nord. Ils expérimentent une variété de processus.

D’autres groupes ont fait des annonces, mais ne sont pas prêts à aller sur le marché à ce moment. Plusieurs sont l’objet de controverses.

En développement

Devriez-vous êtes sur cette liste? Faites-nous savoir!

Multi-nationaux: Stratasys, Makerbot, 3D Systems : Ce sont ceux des grandes entreprises dans l’impression 3D qui auront probablement un intérêt à cette échelle. Attendez-vous à les voir travailler avec les entreprises qui répondent à leurs besoins et intérêts afin de prendre des parts de marché sur les ventes de machines.

Montréal, Imprime notre maison   : Un groupe sans but lucratif au nord de Montréal qui cherche à faire des maisons durables, saines et accessibles à tous, en utilisant des processus qui mettent en valeur des éco-matériaux locaux et standard.

Italie, DeltaWasp: Un modèle delta géant, cette machine utilise l’argile mélangée sur place. Ils semblent être dans les dernières étapes de la recherche, et de leur mission semblent susceptible d’être open-source.

USA: Contour Crafting: Une entreprise en Californie qui travaille avec la NASA pour créer un béton sain et solide pour les applications de construction de l’imprimerie 3d, surtout dans l’espace.

Canada, Saskatchewan? … Si vous travaillez sur ce genre de choses au Canada, nous avons entendu parler de vous, mais ne peuvons pas vous trouver en ligne.

Entrez en contact, si vous voulez travailler avec nous.

Glossaire et liens

Les technologies de l’impression 3d d’après 3dprinting.com, ainsi que quelques définitions:

Extrusion / Fused Deposition Modelling / FDM / Dépôt de fils: de minces couches de matériaux sont chauffés et disposés sur une surface, puis des couches supplémentaires sont ajoutés au-dessus de la première, pour fusionner le tout dans une sculpture possiblement complexe. Nous pouvons extruder des centaines de matériaux, du béton, du bois, et du métal, aussi le plastique, de la nourriture et des vêtements. Même des cellules vivantes.

Géométries complexes s: : Les chercheurs utilisent la capacité de l’impression 3D à offrir des formes complexes pour peu ou pas d’effort supplémentaire pour créer des super-fortes géométries tridimensionnelles.

Types d’imprimantes d’après all3dp.com, ainsi que quelques définitions:

  • Cartésienne: Typiquement en forme de cube, utilise x, y, z et un lit mobile.
  • Delta: Forme de cylindre avec une extrudeuse rapide dans le centre.
  • Polaire : À partir d’un point, utilise des déplacements polaires, et un lit circulaire mobile.
  • Scara: Un robot articulé avec un très faible encombrement, souvent montée sur des rails.

A propos des matériaux 3dprintingindustry.com, ainsi que quelques définitions:

  • Filament: matériel d’extrusion roulé dans de longs fils minces sur des bobines, à introduire dans une extrudeuse, qui le chauffe et le dépose sur la surface d’impression.
  • Granulés / Pastilles: matériel d’extrusion en pastilles, tels que des alliages métalliques ou matériaux composites en plastique.
  • Additifs: Dans le béton, destiné à réduire le temps de séchage sans compromettre la résistance; formule peut être connu au public ou être un secret commercial.

Une note sur les médias et l’impression 3d:

Tout est en train de changer très rapidement, y compris une réduction considérable des salles de rédaction des nouvelles avec une forte augmentation des dépenses de promotion par un grand nombre de petites, moyennes, et méga organisations. Nous vous invitons à prendre tout avec un regard critique que cet environnement mérite, et de vous fier aux nombreuses compagnies locales œuvrant sur des découvertes.

Comment qu’elles refroidissaient une maison avant l’air conditionné

Les maisons étaient bâties de façon très différente avant la révolution industrielle, en particulier avant le 20ème siècle et la parution de l’électricité universelle. Ces façons de construire font des maisons efficaces qui se servent de principe de design bioclimatique ainsi que la compréhension des usagers afin de garder confortable une maison à l’année longue avec un minimum de dépense énergétique.

Article en français: http://www.ecohabitation.com/actualite/nouvelles/rafraichir-habitation-climatiser

Article in English : http://www.homeandgardeningideas.com/how-houses-functioned-before-the-advent-of-air-conditioning/